Israël: la justice suspend un plan d'expulsion de milliers d'Africains

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a demandé à la Knesset, le Parlement, de l’autoriser à former un gouvernement sans limite au nombre de ministres.

Si le texte, d’ores et déjà adopté en première lecture, est approuvé définitivement par le Parlement, Benyamin Netanyahu pourra alors désigner autant de ministres qu’il le souhaite, lui accordant ainsi une marge de manoeuvre plus grande dans ses négociations avec les autres partis de droite.

Depuis plus d’un mois désormais, Benyamin Netanyahu négocie avec ceux qu’il appelle ses « alliés naturels », les partis religieux et nationalistes ainsi que le centre droit. Mais pour l’heure, aucune alliance n’a été formellement signée et l’entourage du Premier ministre explique que les potentiels partenaires de coalition se montrent exigeants sur les portefeuilles ministériels qu’ils souhaitent obtenir.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here