L‘État de Katsina au nord du Nigeria promet d’appliquer la peine de mort contre tout voleur de bétail et toute personne coupable de kidnapping.

Une addition sévère désormais pour les voleurs de bétail et les ravisseurs opérant dans l‘État au nord du Nigeria. Désormais, toute personne reconnue de l’une de ces infractions sera exécutée.

C’est en tout cas ce qui ressort de la loi promulguée récemment par le gouverneur de cet État Aminu Bello Masari modifiant ainsi le code pénal. Quant aux violeurs, ils seront passibles de réclusion à perpétuité en plus des amendes, tandis que les victimes seront indemnisées.

Katsina, État d’origine du président Buhari vient ainsi d’emboîter le pas aux autres États dont Lagos qui dispose également d’une loi similaire dans laquelle les ravisseurs sont passibles de la peine de mort. Ces réformes interviennent après l’attaque qui a tué plusieurs personnes plus tôt cette semaine.

Malgré le déploiement d’importants dispositifs militaires et policiers le nord-ouest et certaines parties du centre-nord du Nigeria sont en proie à des enlèvements et au banditisme. Insécurité qui a provoqué la suspension de l’extraction de l’or dans l‘État de Zamfara il y a quelques mois.

Il y a aussi et surtout l‘État de Borno où les forces de défense nigérianes luttent depuis une dizaine d’années contre la secte islamiste Boko Haram.

avec africanews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here