L’accord portant sur la création de la zone de libre-échange continentale (Zlec), promue par l’Union Africaine (UA), entre en vigueur ce 30 mai.

Une première étape très attendue pour ce projet dont l’ambition est de créer le plus vaste marché commun au monde depuis la création de l’Organisation mondiale du commerce, en 1995.

« Potentiellement, il s’agit de la plus grande avancée vers l’intégration régionale de l’Afrique depuis la fin du colonialisme. pas moins », s’est félicité sur Twitter l’économiste bissau-guinéen Carlos Lopes, professeur à l’université du Cap en Afrique du Sud.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here