Soupçonnant des cas de corruption dans le processus d’appel d’offres pour l’attribution du contrat d’affermage de l’eau, le Forum social sénégalais (Fss), en collaboration avec les organisations de la Société civile qui interviennent dans le secteur de l’eau en France et à Bruxelles, a déposé une plainte au Tribunal de Paris et à l’Ofnac.

«Nous avons convenu, qu’avec les éléments dont nous disposons aujourd’hui, nous allons porter plainte contre Suez au Tribunal de première instance de Paris qui gère les questions financières, économiques et de corruption, informe Mamadou Mignane Diouf, le coordonnateur du Fcs. Et cette plainte sera co-signée par la Société civile sénégalaise travaillant dans l’eau particulièrement et nos collègues de la France. Et cette plainte sera déposée en rapport avec un pool d’avocats. Nous avons aussi déposé une plainte à l’Ofnac et à l’Armp.»

Quant aux motivations de leur démarche, Diouf explique : «Nous avons constaté qu’en plus des dons de voitures annoncées, il y a eu plein d’autres choses dans ce processus. On a aussi entendu le directeur dire : ‘Au Sénégal nous avons dépensé beaucoup de millions d’euros dans cet appel d’offres’. Donc des millions d’euros dépensés dans cet appel d’offres, des dons annoncés, que ce soit un don en kilos de colas ou de quelque autre valeur que ce soit, dans le cadre d’un appel d’offres réunissant des soumissionnaires et des responsables de l’appel, cela nous a amenés à nous poser des questions.»

Mamadou Mignane Diouf renseigne qu’ils se sont rendus en France pour rencontrer le directeur de Suez, afin d’en savoir plus. Mais, ce dernier ne les a pas reçus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here