Le Real Madrid a officialisé vendredi 7 juin l’arrivée du Belge Eden Hazard, en provenance de Chelsea, premier renfort d’envergure du second mandat de l’entraîneur Zinedine Zidane.

Le montant du transfert est estimé à plus de 100 millions d’euros, selon la presse, un record pour l’équipe madrilène. L’ancien joueur de Lille s’est engagé jusqu’en 2024 avec le club merengue et sera présenté aux fans le 13 juin au stade Santiago-Bernabeu, après avoir passé sa visite médicale.

L’attaquant belge de 28 ans, troisième du Mondial-2018 avec la Belgique, semble bien parti pour devenir la recrue la plus onéreuse de l’histoire du club devant le Gallois Gareth Bale (101 millions d’euros), poussé vers la sortie par cette arrivée.

En rejoignant le Real après plusieurs mois de spéculations autour de son avenir, l’international belge va devenir l’une des têtes d’affiche du deuxième mandat de « Zizou », au sein d’un Real très francophone avec également Karim Benzema, Raphaël Varane, Thibaut Courtois et Luca Zidane.

« Un joueur fantastique »

Fin mai, au soir de sa victoire avec Chelsea en finale de la Ligue Europa, assortie d’un doublé (4-1), Hazard avait ouvert la voie à ce transfert en évoquant vouloir « un nouveau challenge », alors que son contrat s’achevait à l’été 2020. Son point de chute ne faisait aucun mystère : ce transfert attendu concrétise l’intérêt mutuel que se prêtaient depuis longtemps le petit attaquant belge et le grand club espagnol.

Revenu début mars pour rebâtir une équipe en fin de cycle [qui finit 3e de la Liga 201-2019, loin derrière le Barça], Zidane n’a jamais caché son admiration pour Eden Hazard, « un joueur fantastique » à ses yeux. « Hazard, nous avons essayé de le recruter depuis plusieurs années », avait déclaré récemment le président merengue Florentino Pérez, disant avoir « l’espoir » que le natif de La Louvière puisse rejoindre le Real dès cet été.

Arrivé en 2012 à Londres, Hazard a notamment gagné deux titres de champion d’Angleterre (2015 et 2017) et deux Ligues Europa (2013 et 2019), mais la Ligue des champions manque encore à son palmarès. Et il vient de terminer sa saison la plus prolifique en Premier League, tant en nombre de buts (16, comme en 2016/17) que de passes décisives (15).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here