Guillaume Soro a annoncé officiellement sa candidature au poste de Président de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) pour le mandat 2019-2021.

« Elu 1er vice-président lors de notre session du Luxembourg en juillet 2017, j’ai l’honneur de vous informer et de confirmer que je suis candidat au poste de président de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie », a écrit l’ancien chef du parlement ivoirien.

Dans un document transmis au président sortant, François Paradis et au secrétaire général de l’APF jacques Krabal, il demande la convocation d’une réunion extraordinaire du Bureau de l’APF.

Ladite réunion devrait statuer sur trois questions dont la plus l’essentielle, est la crise au sein de la section ivoirienne de l’APF, comme en témoigne le courrier de protestation qu’il a adressé le 11 juin au député Amadou Soumahoro.

L’Assemblée élective de l’AFP est prévue le 5 juillet prochain à Abidjan, lors de la 45è session annuelle.

Sans nul doute en raison de ses ambitions en vue de la présidentielle de 2020, alors que l’APF ne revêtait hier d’intérêt particulier, elle est soudainement devenue un terrain de bataille politique pour ceux qui, au pouvoir, ne voient pas d’un bon oeil la dynamique présidentielle de Guillaume Soro.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here