Le Premier ministre éthiopien a nommé le général Adem Mohammed à la tête de l’armée. Il remplace Seare Mekonnen, assassiné le 22 juin .

Avant sa nomination par le Premier ministre Abiy Ahmed, il était à la tête de l’agence de renseignement, le Service national de renseignement et de sécurité, NISS.

Poste désormais occupé par Demelash Gebremichael. La troisième grande nomination est celle du général de corps d’armée Mola Hailemariam au poste de chef des forces terrestres.

Le remaniement des hauts gradés de l’armée survient une semaine après les incidents du 22 juin qui ont coûté la vie à Seare et à un général à la retraite à Addis-Abeba.

A Bahir Dar, capitale de la région d’Amhara, trois hauts responsables ont été tués dans ce que le gouvernement considère comme un renversement raté du gouvernement régional d’Amhara.

Le bureau du premier ministre dans sa première communication sur l’incident le dimanche 23 juin, a déclaré dans un message sur les médias sociaux : “ que 212 suspects ont étés appréhendés dans le cadre de la tentative de coup d‘État dans la région d’Amhara et 43 personnes détenues à Addis-Abeba. L’enquête est toujours en cours et d’autres arrestations ne sont pas à exclure.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here