Après 29 ans d’attente, l’Algérie a enfin accrochée une deuxième étoile de la Coupe d’Afrique des Nations sur son maillot. Une consécration célébrée comme il se doit dans la capitale.

Au coup de sifflet final, le stade du quartier du Telemly exulte. « C’était vraiment incroyable, vraiment émouvant, parce que c’est la première fois que j’assiste en direct » à une victoire de l’équipe nationale, raconte cette femme, du bonheur dans la voix. « C’est éblouissant, c’est magnifique ! »

Les feux d’artifice claquent dans le ciel. Hommes, femmes et enfants, chantent, dansent et klaxonnent. La victoire rend Adlène, 19 ans, très heureux : « On est content, on a gagné la Coupe d’Afrique. Qui n’aime pas gagner ? Qui n’aime pas que son pays gagne ? Qui n’aime pas défiler ? Dieu merci, ils nous ont rendus fiers. Ils ont rendu tout le pays heureux ! »

Remporter une CAN 29 ans après la dernière, ça a une saveur particulière pour les plus jeunes. « Notre génération n’a jamais vu une joie pareille. On n’a pas gagné depuis 1990 et en plus on a gagné en Égypte. C’est un sentiment particulier. Je ne pense pas qu’on va vivre quelque chose pareil, même au Soudan, même la Coupe du Monde. Ça, c’est particulier. Ça restera dans l’histoire » s’exclame un supporter.

Avant d’encenser le sélectionneur des Fennecs : « Belmaidi, bien sûr, c’est le meilleur entraineur du monde. Mieux que Guardiola, mieux que Mourinho, mieux que tous. Meilleur entraineur au monde » !

« C’est un grand sentiment de joie vu qu’on attendu longtemps avant d’avoir cette victoire. Moi je suis né en 1989, donc la précédente j’avais un an, je savais pas ce que ça veut dire… Et donc maintenant c’est un grand sentiment de joie, surtout vu la conjoncture actuelle du pays. Ils nous ont donné du baume au cœur, merci beaucoup l’équipe algérienne et merci beaucoup Djamel Belmadi ! », aa déclaré un supporter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here