Après trois nuits passées au commissariat central de Dakar, Guy Marius Sagna a été inculpé et placé sous mandat de dépôt. Il lui est reproché les faits de fausse alerte et de menaces contre la France.

Son dossier a été confié aujourd’hui au doyen des juges d’instruction qui après l’avoir entendu, l’a envoyé à Rebeuss. D’aucuns avaient annoncé que ses post sur facebook après la mort de Ousmane Tanor Dieng étaient la cause de son arrestation.

Mais il n’en est rien, c’est plutôt son communiqué ou du moins celui du mouvement qu’il dirige, Frapp/France dégage, titré « LA FRANCE PRÉPARE UN ATTENTAT TERRORISTE AU SÉNÉGAL », et dans lequel il avertissait la puissance étrangère « contre toute volonté de commettre des attentats terroristes au Sénégal pour s’accaparer de notre pétrole, de notre gaz, de notre zircon… », qui l’amène en taule. Tu Pour rappel, c’est mardi dernier que quatre éléments de la section recherches de la gendarmerie ont été « cueillir » l’activiste à Dieuppeul et l’ont conduit à la gendarmerie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here