Le ministre congolais de la Santé a démissionné de ses fonctions, s’estimant désavoué par la décision du président de la République de prendre le contrôle de la riposte contre l‘épidémie d’Ebola qui a tué plus de 1.700 personnes en un an dans l’est de la République démocratique du Congo.

“Tirant ainsi les conséquences de votre décision de placer la conduite de la riposte à l‘épidémie à virus Ebola sous votre supervision directe et anticipant la cacophonie préjudiciable à la riposte qui découlera inévitablement de cette décision, je viens par la présente vous présenter ma démission de mes fonctions de ministre de la Santé”, a écrit le ministre, le Dr Oly Ilunga, dans une lettre lundi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here