La polémique autour des trophées The Best Fifa Awards cuvée 2019 est loin de s‘être éteinte. La fédération égyptienne de football de même que l’entraîneur de la sélection soudanaise dénoncent une manipulation de leurs votes alors que des interrogations se posent sur le rôle qu’a pu jouer l’Afrique dans « l‘échec » de ses stars, le Sénégalais Sadio Mane et l‘Égyptien Mohamed Salah, dans la compétition.

La Fédération internationale de football association (FIFA) pointée du doigt. C’est en tout cas ce que présume la sortie du coach soudanais Zdravko Lugarisic. Sur Twitter, le sélectionneur a déclaré avoir porté son premier choix sur Mohamed Salah, mais selon les votes dévoilés par la FIFA, ce choix a été modifié et adressé à l’Argentin Lionel Messi, qui a finalement remporté le trophée de meilleur joueur de l’année, le plus convoité de la compétition.

Usher Komugisha

@UsherKomugisha

Sudan head coach Zdravko Lugarisic claims that he made Mo Salah 🇪🇬 his first choice for but he was shocked to find out that his vote had gone to Messi.

He took a screenshot of the voting form and it has been attached below. Oh wow! 😳😳😳😳 https://twitter.com/tarektal3at/status/1176841098137931778 

Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter
Tarek Talaat 🇪🇬

@tarektal3at

المدير الفني للمنتخب السوداني زدرافكو زيمنوفيتش قال في تصريحات للعربية إن صوته ذهب لمحمد صلاح لكن وجد في قوائم الفيفا ان صوته ذهب لميسي وقال إنه خد سكرين شوت لاستمارة التصويت بعد لما خلص

Voir l'image sur Twitter
495 personnes parlent à ce sujet

Une tentative de disculpation pour le coach Zdravko Lugarisic alors que la controverse ne cesse de s’alimenter après la cérémonie lors de laquelle ont brillé de manière étonnante les joueurs de Liverpool Sadio Mané – auteur d’une saison époustouflante – et Mohamed Salah lui aussi artisan de la super saison de Liverpool. L’ancien international camerounais Samuel Eto’o, fraîchement retraité n’avait d’ailleurs pas hésité à critiquer l’absence des stars de Liverpool, contestant à mots à peine couverts les choix de la FIFA.

Idem pour de nombreux fans de football, dont l’ancien international français devenu consultant de football, Habib Beye qui se sont étonnés que Mane et Salah aient été éclipsés par des joueurs dont la saison n’a pas été inoubliable. Et encore plus dans la composition du 11 type de l’année.

Habib Beye

@BeyeHabib

Salah ? Mané ? Ok……….. 😑👏 https://twitter.com/fifacom_fr/status/1176222591486496768 

FIFA.com en français ⚽

@fifacom_fr

Mesdames, Messieurs, le FIFA/FIFPro #World11 masculin 2019 :

🇧🇷 Alisson

🇳🇱 Matthijs de Ligt
🇧🇷 Marcelo
🇪🇸 Sergio Ramos
🇳🇱 Virgil van Dijk

🇳🇱 Frenkie de Jong
🇧🇪 Eden Hazard
🇭🇷 Luka Modric

🇵🇹 Cristiano Ronaldo
🇫🇷 Kylian Mbappé
🇦🇷 Lionel Messi

Bravo à tous ! 👏👏👏

Vidéo intégrée

4 159 personnes parlent à ce sujet

Habib Beye

@BeyeHabib

Merci @setoo9 👏👏👏👏 https://twitter.com/JoueursSEN/status/1176260159351529472 

Joueurs Sénégalais🇸🇳@JoueursSEN

La réponse épique de Samuel Éto’o arrêté par une journaliste : « Les meilleurs cette saison ? Pour moi c’est Salah et Mané🇸🇳🦁 mais ils ne sont pas là ».

Vidéo intégrée

3 932 personnes parlent à ce sujet

L’instance faîtière du football mondial a donc dû réagir sur son compte Twitter, expliquant non seulement le procédé, ainsi que le détail des votes. De fait, dans chaque pays membre de la FIFA, le sélectionneur de l‘équipe A, le capitaine de la sélection et un journaliste sportif sont crédités chacun d’un vote, notamment pour le choix du meilleur joueur de l’année. Cette mise au point de la FIFA a dès lors mis à nu le fait que plusieurs pays africains n’ont pas voter pour leurs joueurs.

FIFA.com en français ⚽

@fifacom_fr

Chers fans,
Beaucoup d’entre vous nous questionnent sur la composition du World11.
Plus de 23 000 footballeurs professionnels dans 68 pays ont voté pour ce prix.
Plus d’informations, dont la procédure de vote, peuvent être trouvées ici : https://fifpro.org/fr/ 

Voir l'image sur Twitter
22 personnes parlent à ce sujet

En Egypte, la fédération de football (EFA) a elle-aussi mis en doute les informations dévoilées par la FIFA. L’EFA a d’ailleurs écrit à cette dernière pour signaler que ses choix n’avaient pas été respectés. Selon la fédération égyptienne, en effet, l’entraîneur intérimaire des Pharaons, Shawky Gharib, et son capitaine, Ahmed Elmohamady, ont accordé à Mohamed Salah, de Liverpool, des votes qui n’ont pas été comptabilisés.

La FIFA n’a pas encore réagi à ces allégations, mais le footballeur égyptien Mohamed Salah semble avoir été touché par les données sur les votes. Sur son profil Twitter, il a supprimé son appartenance à la sélection égyptienne et n’a gardé que « Footballeur pour Liverpool FC ». Il n’a toutefois pas manqué de témoigner son affection et son amour pour l’Egypte, le pays qui l’a vu naître.

avec africanews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here