Si selon ses collaborateurs Félix Tshisekedi avait déclaré son patrimoine après son investiture en tant que président de la République, la Lutte pour le changement (LUCHA) en doute carrément et veut des preuves par une communication « officielle  et crédible ».

D’après son entourage, cité par des médias locaux, Félix Tshisekedi investi le 24 janvier avait rempli la formalité aux dernières heures du délai, soit le 22 février. Il en est de même pour les proches de l’ancien chef de l‘État Joseph Kabila qui indique que ce dernier qui avait déclaré son patrimoine dans les 30 jours qui suivaient la fin de son mandat présidentiel.

Seulement voilà. Pour Tshisekedi comme pour Kabila, la déclaration du patrimoine s’est vraisemblablement faite en toute discrétion.

De quoi donner du grain à moudre à des ONG dont la Lutte pour le changement (LUCHA) qui exige des documents prouvant que le cinquième président avait déclaré ses biens. « Déclaration de patrimoine familial : nous mettons au défi, quiconque possède la moindre preuve du dépôt de sa déclaration du patrimoine familial par Félix Tshisekedi, de l’apporter », peut-on lire sur la page Twitter du mouvement « citoyen ».

LUCHA | RDC

@luchaRDC

Déclaration de patrimoine familial: Nous mettons au défi quiconque possède la moindre preuve du dépôt de sa déclaration patrimoine familial par Félix Tshisekedi, de l’apporter. Une communication officielle par la @Presidence_RDC, la RTNC, une photo, un document crédible? Merci.

Voir l'image sur Twitter
31 personnes parlent à ce sujet

Lundi, le Premier ministre de RDC Sylvestre Ilunga Illunkamba déclarait devant la Cour constitutionnelle son patrimoine conformément à l’article 99 de la constitution. Mais M. Illunkamba n’avait jamais imaginé que des ONG accentueraient la pression sur le président Tshisekedi qui avait promis de lutter contre la corruption lors de sa prise de fonctions.

Avec africanews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here