En Chine, la télévision publique a annoncé mardi qu’elle va « suspendre » la diffusion de matches d’exhibition de la NBA. Cette mesure fait suite au dernier rebondissement en date après un tweet controversé d’un dirigeant des Houston Rockets sur les manifestants hongkongais.

Vendredi passé, Daryl Morey, le directeur général de la franchise texane de basket, a posté sur Twitter un appel de soutien aux manifestations dans la région autonome chinoise de Hong Kong (sud), qui exigent, parfois avec violence, davantage de libertés.

La Chine, très sensible sur les questions de souveraineté, avait aussitôt réagi. La télévision publique CCTV avait annoncé qu’elle ne retransmettrait plus les matches du club et des sponsors locaux ont menacé de rompre leurs liens avec lui.

Le patron de la NBA, Adam Silver, avait déploré lundi auprès de l’agence japonaise Kyodo News un tweet aux « conséquences assez dramatiques ». « Je tiens à préciser que Daryl Morey est soutenu quant à son droit d’exercer sa liberté d’expression », avait-il cependant indiqué.

Ce sont ces derniers propos, loin des excuses attendues par Pékin, qui ont motivé la dernière décision de la télévision CCTV.

Avec AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here