En Centrafrique 101 ex rebelles ont rejoint les rangs de l’armée  suite à un programme national de désarmement, démobilisation, réintégration et rapatriement (DDRR), apprend-on.

Un premier groupe de 101 anciens rebelles issus de 13 groupes armés ont regagné l’armée centrafricaine, a indiqué une source proche du ministère de la défense. La cérémonie s’est déroulée à Bangui, capitale centrafricaine en présence du chef de l’Etat Faustin-Archange Touadéra.

« Vous n’appartenez plus aux groupes armés, vous n’appartenez plus aux groupes politico-militaire, vous n’êtes plus les bourreaux du peuple, les auxiliaires du désordre et de la violence illégitime. Montrez au peuple que vous êtes les garants de sa sécurité (…) contre les mercenaires étrangers qui écument nos villages et pillent nos ressources », a affirmé le président centrafricain .

139 autres volontaires seraient prêts à démarrer un nouveau cycle de formation de quatre mois dans le cadre de ce programme.

La formation militaire s’effectue , rappelons le au camp militaire Kassaï, avec le concours des partenaires notamment de la mission européenne de formation des militaires centrafricains (EUTM/RCA) et la mission onusienne en Centrafrique MINUSCA.

Baye Bacar NDAO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here