La Commission électorale guinéenne a commencé la publication des résultats partiels des élections locales du 4 février dernier, selon une annonce faite vendredi à Conakry par son président, informe africanews.

Très peu d’informations filtrent pour l’instant sur les détails des résultats de ces élections que l’opposition a estimé entachées de fraudes.

Il y a plusieurs circonscriptions qui sont finies, dont les procès-verbaux sont avec nous, mais il y en a plusieurs parmi elles qui font l’objet de recours devant le juge. Conformément à la loi nous ne pouvons nous prononcer que lorsque le juge aura définitivement vidé ce contentieux. a affirmé Salif Kébé, président de la CENI.

Au moins sept personnes ont péri lors d’affrontements entre militants du pouvoir et de l’opposition, manifestations et incendies signalés à travers le territoire. Dans ce climat post-électoral particulièrement tendu, la CENI appelle à l’apaisement.

D’après la CENI, seuls les résultats définitifs détermineront l’issue du vote.
Au-delà de la désignation des dirigeants des 342 communes du pays, la gestion du contentieux post-électoral est l’autre enjeu crucial de ce scrutin guinéen qui devra servir de test à la crédibilté de la Commission électorale en vue de la présidentielle de 2020.

Baye Bacar NDAO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here