En RDC, la conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) a exigé samedi la libération du père Sébastien Yebo. Le père Yebo, curé de la paroisse Saint Robert située à l’Est de Kinshasa a été enlevé tôt samedi après la messe par des agents en civil, à bord d’un véhicule non immatriculé.

« Nous condamnons l’enlèvement du père Sébastien Yebo et exigeons sa libération », a déclaré l’abbé Jean-Marie Bomengola.

Le secrétaire de la commission des communications sociales de la Cenco a également dénoncé et condamné « l’acharnement envers les prêtres, dont certains sont molestés, battus et arrêtés sans un motif valable ».

Les relations entre l’église catholique congolaise et le pouvoir sont devenues très tendues depuis les marches réprimées du 31 décembre et du 21 janvier, ayant fait 15 morts, l’Organisation des Nations-Unies (ONU).

Le père Sébastien Yebo, curé de la paroisse Saint Robert depuis août 2017 aurait été enlevé juste après la messe matinale par des policiers à Kinshasa.

Selon une religieuse citée par l’AFP, pendant la messe, un homme non identifié « filmait le prêtre » à l’aide d’un téléphone portable. A la fin de la messe, il (curé) a été arrêté par des policiers arrivés à bord d’un véhicule non immatriculé.

Baye Bacar NDAO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here