Après une journée consacrée à l’éducation, place maintenant à la question climatique. Le président français et son épouse Brigitte se rendent à Saint-Louis, ville côtière rongée par l’avancée de la mer.

La visite d’Emmanuel Macron au Sénégal se poursuit. Emmanuel Macron veut à nouveau s’afficher en héraut de la lutte contre le réchauffement climatique, cette fois sur le terrain. En effet, après avoir organisé le One Planet Summit en décembre, il s’agit pour le président français de constater sur place les dégâts causés par réchauffement climatique.

La France va débloquer 15 millions d’euros pour aider aux financements des travaux pour faire face à l’érosion côtière. Les habitations de Saint-Louis, l’ancienne capitale du pays, construite au 17ème siècle par les Français et classée au patrimoine mondial de l’Unesco, sont détruites par l’avancée de la mer.

Près de 200 personnes ont déjà quitté leur maison. Les chefs d’Etat y visiteront notamment la Langue de Barbarie, une bande de sable coincée entre le fleuve et l’océan dont les côtes sont rongées par la mer. Là-bas, les pêcheurs subissent déjà les conséquences de la montée des eaux.

 

Baye Bacar NDAO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here