Les autorités zambiennes menacent d’arrêter toute personne qui sera surprise en flagrant délit d’importation, de vente ou d’utilisation des poupées sexuelles.
La police zambienne est formelle. Quiconque osera utiliser ou vendre une poupée sexuelle sera sévèrement sanctionné conformément au code pénal zambien. “La possession de matériel obscène dans ce pays est une infraction. Lisez l’article 177 de l’article 177 (1) (b) et l’article 177 (1) de la Loi sur l’importation du code pénal qui criminalisent la participation à une telle entreprise », a expliqué hier, la porte-parole de la police, Esther Katongo.

Pays conservateur, la Zambie estime que ces poupées pervertissent les mœurs autant que l’homosexualité. Comme en témoignent des poursuites engagées récemment contre deux personnes ayant vanté leur homosexualité sur les réseaux sociaux.

avec africanews

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here