La nouvelle de sa nomination, au début de ce mois, au poste hautement stratégique de Vice-Président du Groupe de la Banque mondiale en charge des Ressources Humaines, une première pour un africain, n’est pas passée inaperçue, tant le mauritanien s’affirme depuis 2015 comme une pièce centrale du dispositif de management de la plus grande institution de développement.
En Octobre 2015 déjà, Jim Yong Kim, Président du Groupe, a fait appel à ses compétences pour diriger un des départements les plus sensibles, la Vice-présidence Centrale chargée de l’éthique et de la conduite professionnelle. Jamais un Africain n’avait été promu à de tels niveaux de responsabilité en l’espace de 2 ans, dans une institution qui emploie plus de Dix mille personnes sur les 5 continents.
Réputé pour la qualité de son leadership et sa maitrise des opérations, il avait été désigné en 2009 par le personnel de la Banque mondiale « Meilleur Manager ».
Natif de Kaédi, dans le Sud mauritanien, Diagana a consacré toute sa vie professionnelle au service du développement, notamment en Afrique et au Moyen Orient.
De la Côte d’Ivoire au Yémen, il a à son actif la gestion de plusieurs projets et programmes de développement qui ont eu un impact positif sur la vie des populations locales.

avec financialafrik

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here