Onze militaires turcs ont été tués samedi 10 février dans plusieurs incidents, le plus lourd bilan pour l’armée turque depuis le début de son offensive contre une milice kurde dans le nord de la Syrie, deux semaines plus tôt.

Le Premier ministre turc Binali Yildirim a indiqué que deux militaires avaient été tués lorsque leur hélicoptère avait été abattu. « Nous avons deux martyrs », a-t-il dit. Mais il a indiqué que rien ne prouvait pour l’instant qu’il y avait eu une « intervention extérieure » à l’origine de ce crash.

L’armée turque a annoncé ensuite que neuf autres militaires avaient été tués dans divers incidents, sans fournir davantage de détails. Onze soldats ont également été blessés, a ajouté l’armée.

avec Afp

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here