Il est temps en Afrique de favoriser la production industrielle de haute technologie et les services aux entreprises. Certains pays l’ont compris car après les projets Diamniadio Lake City : un projet immobilier futuriste pour la banlieue de Dakar, Konza City au Kenya et Hope City au Ghana, c est au tour de l’Ethiopie de lancer un vaste projet de construction d’un parc technologique ultramoderne qui, on l’espère, jouera un rôle majeur dans le renforcement de la téléphonie mobile et de la connectivité Internet dans le pays.


La ville sénégalaise de demain
Projet révolutionnaire du gouvernement Macky Sall, le « Diamniadio Lake City » se veut l’incarnation de la ville nouvelle sénégalaise. Présentée au salon international de l’immobilier de Cannes (France) à la mi-mars, la nouvelle cité qui sera située à 30 km de Dakar n’a pas manqué d’impressionner par son audace et son futurisme. Ne reste plus qu’à régler le financement des travaux, évalués à 2 milliards de dollars (soit 1 300 milliards de Fcfa)…

Ethio ICT

La future technopole d Ethiopie baptisée Ethio ICT sera située derrière l’aéroport international de Bole sur un terrain de 200 hectares.

Plusieurs opérateurs privés, dont ZTE, Techno Mobile et Security Innovation Network (SINET), ont déjà réservé respectivement 25.000 m² de parcelles en vue d y installer leurs propres centres d’incubation de TIC, leurs usines et leurs centres de développement de logiciels.

Behane Keleta, chef du projet, a déclaré que plus de 12 compagnies locales et internationales sont également enregistrées pour obtenir des bureaux dans le parc.

Le projet a été présenté aux délégués lors du 11e Sommet Innovation Africa Digital au cours duquel le ministre de l’Industrie Mekonnen Manyazewal a annoncé le lancement du plan.

Une opération mixte et multifonctions

« Le parc abritera également le développement de logiciels opérant dans les langues locales », a révélé Addis Alemayehu, membre du conseil d’administration de TIC-ET, une association sectorielle, et directeur général de 251 Communications, une firme de télécoms.

Les plans prévoient une opération mixte, intégrant activités économiques d’un côté, habitat et équipements de l’autre.

Le village technologique Ethio ICT sera divisé en 5 zones sur 200 hectares derrière l’aéroport internationale de Bole.Le village technologique Ethio ICT sera divisé en 5 zones sur 200 hectares derrière l’aéroport internationale de Bole. | Crédits Photo : AddisfortuneEn effet, le parc disposera de sa propre infrastructure routière ainsi que d aménagements supports dont une aire de restauration, des restaurants, des pubs, des salons de karaoké, des installations médicales, des services financiers, postaux et bancaires.

Il abritera également des services de garderie, des centres de formation et une caserne de pompiers qui devrait être opérationnelle d ici trois ans.

La technopole sera divisée en cinq zones à savoir une zone business, un espace d’assemblage et d’entrepôt, une zone commerciale, un espace administratif et un parc du savoir.

Un réveil éthiopien avec beaucoup d ambition !

Le nouveau parc devrait aider le gouvernement éthiopien à stimuler les abonnements de téléphonie mobile dans le pays qui vise une hausse de 20 millions de souscripteurs selon son plan quinquennal, baptisé Plan de croissance et de transformation (GTP) à horizon 2014/2015. Il prévoit également l’augmentation de 3,69 millions du nombre d’abonnés aux services Internet.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here