mercredi, février 28, 2024
AccueilMonde100.000 morts en France du Covid-19, et en Europe et dans le...

100.000 morts en France du Covid-19, et en Europe et dans le monde ?

-

Jeudi 15 avril 2021 , après le Royaume Uni et l’Italie, la France devient le troisième pays d’Europe à atteindre le cap indésirable des 100 000 décès liés à la COVID-19 en ajoutant 300 nouveaux décès aux 99 777 décès de la veille. 

Évidemment, avec un pays aussi peuplé que la France, 67 millions d’habitants, tôt ou tard, ce cap devait être franchi ; seulement, la contagiosité et la létalité accrue du variant anglais du virus ont accéléré énormément les choses.

100.000 morts en France du Covid-19, et en Europe et dans le monde ?

 

On approche maintenant les 40 000 nouveaux cas en 24 heures ;  résultat, l’Hexagone figure depuis quelque temps dans le top 4 des pays les plus touchés par le virus en termes de nombre de cas confirmés, derrière l’USA, l’Inde et le Brésil. 

100 000 décès, un bilan traumatisant et un cap symbolique ! 

Pour Lionel Petitpas, président du groupe Victimes de la COVID-19, ce nombre était « un seuil important », qui forcément devait arriver, 

 Il n’est pas le seul à penser ainsi, car le moment a suscité un message fort de solidarité de la part du président de la République Emmanuel Macron ; sur Twitter, il dit avoir une pensée « aux familles, aux proches et aux enfants qui ont perdu un parent ou un grands-parents, des frères et sœurs et des amis à cause du virus ». 

Actualités des personnes âgées en France

100 000 morts du Covid-19 en France – le bilan de cette première année de pandémie

C’était le 14 février 2020, un jour de Fête et de célébration pourtant, le coronavirus fait officiellement sa première victime en France ; cependant, malgré quelques signaux alarmants, ce décès et d’autres qui viendront par la suite, l’heure était encore à une forme d’insouciance.

 Il faudra attendre mi-mars 2020, pour qu’une prise de conscience généralisée fasse son apparition ;  face aux recrudescences des nouveaux cas, le gouvernement français décide finalement de décréter des mesures de confinement qui s’appliquent le 17 mars 2020.

 Un an plus tard, la situation s’est aggravée. Le virus est toujours là et il a muté en devenant encore plus dangereux ; premier constat de cette première année de pandémie, celle-ci progresse à une vitesse folle ; le nombre de nouveaux cas et celui des décès n’ont en effet cessé d’augmenter. 

Selon les chiffres officiels, au cours du premier semestre, de mars à août 2020, la France comptait près de 32 000 décès liés à la Covid-19, inutile donc de séparer les jeunes et les vieux, les morts en épadh ou bien dans les hôpitaux.

Sur le second semestre, ce qui correspond à la période allant d’août 2020 à février 2021, près de 56 000 personnes sont mortes de la maladie ; les spécialistes ont calculé une augmentation effrayante de 176% du nombre de décès lors du second semestre ; à part cela, on sait aussi que : 

  • Le coronavirus tuerait plus d’hommes (57,80%) que de femmes (42.20%) en France. 
  • Les comorbidités les plus susceptibles de provoquer des décès liés à la Covid-19 sont respectivement les pathologies cardiaques, l’hypertension artérielle, le diabète, les pathologies respiratoires, les pathologies rénales, les pathologies neurologiques, l’obésité et enfin l’immunodéficience. 
  • Sur les 100 000 décès confirmés, 92.600 victimes avaient plus de 65 ans. 
  • Les habitants des zones urbaines à très forte densité sont les plus touchés, avec en tête l’Île-de-France.

Mortalité liée à la Covid-19 dans le monde – les pays qui sortent du lot 

Depuis l’apparition du SRAS-COV-2 à Wuhan en décembre 2019, près de 3 millions de personnes ont déjà succombé, dont plus de 1 million en Europe ; mais une question se pose : qui sont les pays plus touchés par ce virus ? 

Selon les chiffres officiels, en ce moment, les Etats-Unis restent le pays le plus endeuillé par la maladie avec plus de 565 000 décès. Ils sont suivis de près par le Brésil avec plus de 365 000 décès depuis l’apparition du virus. 

Deux principales raisons expliquent pourquoi ces deux pays dénombrent autant décès, d’abord, s’ils sortent du lot, c’est avant tout parce qu’ils figurent parmi les pays les plus peuplés au monde ;  en effet, avec une population d’environ 330 252 859 habitants, les USA sont le troisième pays le plus peuplé de la planète. 

Quant au Brésil, numéro 6 mondial, il compte 212 777 038 habitants ; après, il faut aussi noter la gestion catastrophique de la pandémie dans ces deux pays, même si ce n’est plus vraiment le cas en ce moment pour le cas des Etats-Unis depuis que le nouveau président Joe Biden est arrivé au pouvoir.

 La première erreur de l’ancien président américain Donald Trump a été de minimiser la gravité de l’épidémie ; ensuite, le refus d’adopter le confinement pour endiguer la propagation du virus dans le pays a fortement aggravé la situation. 

Malheureusement pour le Brésil, le problème de mauvaise gestion persiste toujours dans le pays jusqu’à maintenant, malgré l’hécatombe, le président Jair Bolsonaro a toujours exclu un possible confinement national ; zux dernières nouvelles, il fera bientôt l’objet d’une enquête sur sa gestion de la pandémie, et c’est vraiment un moindre mal, tant la gestion est pittoyable.

En Europe, le Royaume-Uni est officiellement le pays qui le plus endeuillé avec plus de 127 000 décès depuis le début de la pandémie ; toutefois, si on prend en compte le fait que ce pays insulaire se compose en fait de quelques pays indépendants, le titre du pays le plus endeuillé en Europe revient finalement à l’Italie avec plus de 116 000 décès. 

Qui sont les pays les plus endeuillés de la Covid-19 par rapport au nombre d’habitants 

 

Si les États-Unis, le Brésil, l’Inde ou encore le Mexique font partie des pays qui comptent le plus de morts en valeur absolue, quels sont ceux les plus sévèrement touchés en proportion de leur population ? 

Selon les chiffres officiels, la première place du podium reviendrait à l’Inde, au moment de la rédaction de cet article, le pays dénombre 32 488 décès pour 100 000 habitants ; à la deuxième place, on retrouve la République tchèque avec 265.27 décès pour 100 000 habitants. 

La France, elle, occupe la 23e place avec 149,36 décès pour 100 000 habitants, mais la réalité est difficile, ce qu’il convient de savoir, c’est que  à hier, dans les épadhs, on dénombre plus de 26.170 décès, et dans les hôpitaux ce sont 74.234 personnes qui ont perdu la vie.

Les morts en Inde, prennent une importance particulière, car tout manque la-bàs; les hôpitaux, les lits, l’oxygène, les soins, il n’y a pas suffisamment de personnel pour faire face aux difficultés rencontrées, volontairement nous ne citerons pas de chiffres, mais c’est impressionnant.

Un conseil et un seul, protégez vous, et si possible faites vous vacciner peu importe le vaccin, mais faites vous vacciner.

 

 

 

Articles connexes

Actualités