Le parti social-démocrate (SPD) allemand a approuvé dimanche d’une courte majorité l’ouverture de négociations formelles avec les conservateurs d’Angela Merkel pour former un gouvernement commun.
Angela Merkel doit pousser un soupir de soulagement. Le Parti social-démocrate (SPD) allemand, réuni en congrès à Bonn, a voté dimanche 21 janvier en faveur de l’ouverture de négociations formelles avec le parti conservateur de la chancelière en vue de constituer un gouvernement de grande coalition.
Les délégués ont donné leur feu vert par 362 voix pour, 279 voix contre, et une abstention.
La CDU, son alliée bavaroise la CSU et le SPD ont signé le 12 janvier un premier accord préparatoire en vue d’une « grande coalition », comme celle qui a dirigé l’Allemagne ces quatre dernières années. Mais l’accord devait être validé par un vote des quelque 600 délégués sociaux-démocrates réunis à Bonn.
Les négociations devraient débuter cette semaine.

Avec Reuters

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here