L’ancien chef de la diplomatie burkinabè détenu depuis deux ans est inculpé entre autres pour « trahison » et atteinte à la sûreté de l’Etat, apprend VOnews.

La nouvelle alliance du Faso, le parti de Djibril Bassole, ancien ministre des Affaires étrangères sous Blaise Compaoré, annonce la candidature à la présidentielle de 2020 de l’ancien chef de la diplomatie burkinabè en prison.

Selon la formation politique qui en a fait la révélation au cours d’une rencontre ce week-end, Djibril Bassolé sera son candidat à la présidentielle de 2020.

Le parti qui a renouvelé ses instances dirigeantes dit croire à une issue favorable de sa situation judiciaire.

Pour rappel le diplomate burkinabé est détenu depuis septembre 2015 à la prison militaire pour atteinte à la sûreté de l’état. En octobre dernier, il a été placé sous résidence surveillée.

Ancien chef de la diplomatie de l’ex-président Blaise Compaoré, Bassole est inculpé pour « trahison », atteinte à la sûreté de l’Etat, « complicité d’assassinat et blessures volontaires ».

Sa détention fait suite à l’enregistrement d’une supposée conversation téléphonique qu’il aurait eu avec le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro.

Baye Bacar NDAO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here