Au Sénégal, le procès du maire de Dakar, accusé de malversations financières, va reprendre mardi, dans la capitale sénégalaise. Le 14 décembre dernier, le Tribunal correctionnel de grande instance de Dakar avait tenu une première audience du procès de Khalifa Sall.

Pour mémoire, cette juridiction avait ensuite appelé les deux parties à la barre, le 3 janvier, avant de reporter les débats à ce mardi.

Rappelons que Khalifa Sall est placé en détention préventive depuis le 7 mars 2017. Il est accusé par l’Etat du Sénégal d’avoir détourné des fonds appartenant à la mairie et s’élevant à 1,8 milliard de francs CFA.

Une dizaine de membres du conseil municipal de Dakar sont également placés en détention préventive pour la même affaire.

Les partisans de M. Sall accusent le gouvernement sénégalais d’avoir commandité son arrestation dans le but de l’empêcher de se présenter à l’élection présidentielle de 2019, ce qu’a démenti la majorité présidentielle.

Khalifa Sall dirige une fronde au sein du Parti socialiste, qui est représenté au gouvernement. Il a été exclu de cette formation politique en décembre 2017.

 

Baye Bacar NDAO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here