Kent Hehr a quitté ses fonctions vendredi pour accusation de conduite inappropriée envers les femmes. Les affaires d’inconduite sexuelle s’enchaînent au Canada. Après la démission des chefs conservateurs Patrick Brown et Jamie Baillie pour accusation d’harcèlement sexuel, c’est le ministre des Sports qui doit démissionner ce vendredi. Le quotidien canadien Le Devoir rapporte que Kristin Raworth, une ancienne employée politique en Alberta, a témoigné sur son compte Twitter: «Lors de mon premier jour de travail, à l’Assemblée législative de l’Alberta, on m’a dit d’éviter de me retrouver dans un ascenseur avec Kent Hehr. Il faisait des commentaires, instiguant un sentiment d’insécurité.» Lorsqu’elle s’est retrouvée seule dans l’ascenseur avec lui, un jour, il lui aurait dit «tu es succulente» («you’re yummy» en anglais). «Six femmes m’ont confirmé ce soir qu’elles avaient aussi vécu ce genre d’expérience», a-t-elle conclu.

 lecourrier-du-soir

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here