En Sierra Leone, quelque 24 heures après les élections générales d’hier, la Commission électorale (NEC) a publié ce jeudi un message attirant l’attention de l’opinion sur la publication des résultats dont le décompte est en cours, apprend-on.

« Après une session de vote réussie hier, leur a été autant de résultats contradictoires ou des nouvelles de la victoire à travers le pays. Nous ferons donc savoir au public que seul NEC a le mandat d’annoncer le résultat final et de déclarer les gagnants », a déclaré ce jeudi, Mohamed Conteh, président de la NEC sur la page Twitter de son institution.

Une manière d’anticiper d‘éventuels effets néfastes de la circulation de fausses informations relatives aux résultats électoraux.

Aussi, ce n’est pas non plus un gage de transparence, car beaucoup de régimes en Afrique utilisent ce genre de subterfuge pour publier des résultats qui les arrangent.

Baye Bacar NDAO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here