L’idée d’une éventuelle contestation des résultats du deuxième tour de la présidentielle 2018 en Sierra Leone est rangée dans les archives. Samura Kamara, le candidat malheureux à la présidentielle et porte flambeau de l’APC, le désormais ex parti au pouvoir a félicité le vainqueur, Julius Maada Bio.

 

C’était au cours d’une rencontre hier samedi au domicile de Bio, soit trois jours après la proclamation des résultats du vote par la Commission Electorale Nationale (NEC).

En choisissant de reconnaitre la victoire son adversaire du parti de l’opposition SLPP, Kamara a déclaré à la presse « Je suis ici pour féliciter notre nouveau Président… Mon parti, l’APC, entend apporter le soutien nécessaire à votre gouvernement ». Ce revirement de situation est dû aux appels lancés au perdant du scrutin mais surtout ceux de la communauté religieuse à laquelle appartiennent les deux hommes.

La volonté de l’APC à vouloir composer avec le Président élu s’annonce comme une bonne nouvelle pour la Sierra Leone qui vient d’expérimenter une alternance au pouvoir.

Comme une gage pour une gestion harmonieuse du pouvoir, le Président Bio a promis de poursuivre tout auteur de violences contre des militants de l’ancien parti présidentiel mais aussi et surtout qu’il n’y aurait pas de chasse aux sorcières dans les administrations.

Pour la gestion du pouvoir, l’APC va contrôler le parlement car ayant remporté 68 sièges sur 132. Le nouveau parti SLPP au pourvoir à quant à lui recueilli 48 sièges. Les 16 autres sièges restants ont été remportés par d’autres formations politiques.

Baye Bacar NDAO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here