La défaite en finale de la Copa América 2016 face au Chili aux tirs au but a beaucoup affecté Lionel Messi, qui a été retrouvé dans le vestiaire les larmes aux yeux.

Il est rare, voire unique, de voir Lionel Messi exprimer ses émotions. Homme discret par excellence autant qu’il peut être feu follet sur le rectangle vert, l’attaquant du FC Barcelone sait pourtant craquer quand les nerfs lâchent.

Ce fut le cas à l’été 2016 juste après la finale de la Copa América perdue contre le Chili, deux ans après avoir perdu la finale de la Coupe du monde face à l’Allemagne en prolongations et un an après avoir perdu la finale de la cette même Copa América face à ce même Chili.

En 2016, l’émotion fut donc trop forte pour Messi. « Le vestiaire argentin était très touché moralement après ce revers, explique le préparateur physique de l’Albiceleste d’alors Elvio Paolorosso dans le quotidien espagnol As. Sur le coup des 2 heures du matin, j’ai vu le pire. J’ai rencontré Leo, seul dans le vestiaire, absolument seul, en train de pleurer toutes les larmes de son corps. Il pleurait comme un bébé qui avait perdu sa mère. Il était allongé, comme ça, sans que personne ne puisse le consoler. Je l’ai alors pris dans mes bras et on a pleurniché un peu tous les deux. »

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here