Manuel Valls a officialisé ce mardi à Barcelone, sa candidature à la mairie de Barcelone. L’ancien Premier ministre met fin à un faux suspense qui durait depuis des semaines.

Il a peu après annoncé qu’il démissionnera « la semaine prochaine » de son mandat de député, en France. Le fait qu’il pense à Barcelone et n’ait été présent que quatre fois dans l’hémicycle depuis son élection en juin 2017 faisait polémique en France, en particulier dans sa circonscription, à Évry.

« Je veux être le prochain maire de Barcelone », a-t-il tweeté en catalan et en castillan. Depuis le Centre de culture contemporaine de Barcelone, ville dont il est natif, l’ex-Premier ministre a lancé la même phrase en catalan.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here