La Fédération Internationale de Football Association (FIFA) a suspendu ce vendredi et ce jusqu’à nouvel ordre la Fédération de Sierra Leone de Football (SLFA) pour cause d’«ingérence» du gouvernement dans les affaires de l’instance nationale du football.

La FIFA a reproché au ministre sierra léonais des Sports le fait d’avoir limogé Mme Isha Johansen, la présidente et Chris Kamara, le secrétaire général de la SLFA pour cause de soupçons de corruption, de matchs truqués et d’une gestion défaillante.

Cette décision fait suite à une récente lettre de la FIFA au ministre des Sports de Sierra Leone exprimant sa grave préoccupation après le limogeage de la présidente de la SLFA et de son secrétaire général.

Pour les soupçons qui pèsent contre ces deux personnes, des agents de la Commission Anti-Corruption (ACC) se sont rendus en septembre dernier à la SLFA pour forcer Mme Johansen à céder sa place en raison de son refus de le partir.

Comme conséquences directes de cette suspension, la note de suspension a énoncé que la SLFA a perdu tous ses droits de membre, tels que définis à l’article 13 des Statuts de la FIFA. Les équipes nationales et les clubs affiliés ne sont plus autorisés à participer aux compétitions internationales jusqu’à ce que la suspension soit levée.

Dans l’espoir que les choses reviennent à la normale, la FIFA demande que les deux dirigeants sportifs soient autorisés à accéder sans délai aux locaux de la SLFA afin de garantir que les activités de la fédération, y compris les projets financés par la FIFA.

La suspension sera levée dès que la SLFA et ses dirigeants reconnus auront confirmé à la FIFA que l’administration, les locaux, les comptes et les canaux de communication de la Federation sont sous leur contrôle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here