Goodwill Zwelithini souhaite conclure un accord avec le gouvernement pour ne pas être dépossédé de tout ou partie de ses près de 3 millions d’hectares de terres, dans le cadre de la réforme foncière en discussion dans le pays, apprend-on.

En aout dernier, le président Cyril Ramaphosa avait annoncé son intention de modifier la constitution pour favoriser l’expropriation sans compensation des terres agricoles.

Selon Bbcafrique, cette opération vise, selon l’ANC, à corriger l’injustice historique faite à la majorité noire durant l’apartheid. Goodwill Zwelithini estime qu’il est de son devoir de protéger les biens de son peuple.

« Cyril Ramaphosa doit venir ici et me dire, à moi et à toute la population, il doit signer un accord qui assure que la terre des Zoulous ne sera pas touchée », a déclaré lundi le roi des Zoulous.

La réforme foncière cristallise les tensions au sein de la nation arc-en-ciel.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here