Des affrontements entre les troupes de la république autoproclamée du Somaliland et celles de l’Etat semi-autonome du Puntland ont fait au moins 40 morts et 100 blessés, selon des notables et des sources de sécurité, avons nous appris.  

Depuis mardi, au moins quarante personnes ont péri dans des combats entre clans-frères dans le nord de la Somalie.

Les combats ont éclaté autour de villages isolés de la région de Sool, revendiquée par la république autoproclamé du Somaliland et l’État semi-autonome du Puntland, entre sous-groupes du clan des Darod.

Le bilan fait état de 40 morts et près de 100 blessés , selon un notable de la région. Une source sécuritaire évoquait un chiffre plus lourd de 50 morts.

Le Président de la Somalie Mohamed Abdullahi Mohamed a appelé à un arrêt des combats.

«J ‘en appelle aux Somaliens qui répandent le sang dans la région de Tukaraq, je leur demande de cesser le feu immédiatement, et de mettre un terme à ce bain de sang », avait déclaré le président Mohamed, lors d’une prière dans une mosquée .

Il a également appelé les responsables religieux à intervenir pour mettre fin au conflit .meurtrier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here