Faustin Boukoubi, ancien secrétaire général du Parti démocratique gabonais, le parti d’Ali Bongo, est le nouveau président de l’Assemblée nationale du Gabon. Il a été élu vendredi à une majorité écrasante lors de la première réunion de l’Assemblée nationale issue des élections législatives d’octobre dernier : 126 voix pour, 3 contre, et 3 abstentions.

L’opposition qui a moins de 20 députés sur 143 n’a pas fait le poids. Elle devra se contenter de quelques postes prévus par le règlement intérieur de l’Assemblée nationale. Une nouvelle Assemblée largement dominée donc par le parti au pouvoir.

Quand il avait quitté en août 2017 son poste de secrétaire général du parti au pouvoir, il avait assuré qu’il n’avait pas été écarté par la jeune garde d’Ali Bongo, mais qu’il était plutôt « un retraité volontaire ». Aujourd’hui, Faustin Boukoubi revient sur le devant de la scène politique. Ancien ministre, ancien patron du parti au pouvoir pendant près de 10 ans, il maitrise parfaitement l’appareil d’Etat.

La mise en place du bureau de l’Assemblée nationale sera suivie dans la foulée par la démission du gouvernement. Un acte purement formel puisqu’au regard de l’article 34 de la Constitution, les fonctions du gouvernement ont cessé fin décembre, à la proclamation des résultats définitifs des législatives.

Depuis, le gouvernement expédie les affaires courantes. Un nouveau Premier ministre, puis un nouveau gouvernement seront ensuite nommés, qui devront prêter serment devant le chef de l’Etat en présence de la Cour constitutionnelle.

Est-ce que la cérémonie sera organisée à Rabat ou bien est-ce que le président Ali Bongo va rentrer au pays après deux mois et demi d’absence ? Pas de précision pour le moment du côté de la présidence, mais selon une bonne source, le chef de l’Etat pourrait regagner Libreville dans les tout prochains jours.

L’opposition aura le poste de 4e vice-président. A noter également : la 2e secrétaire de l’Assemblée nationale, Malika Bongo Ondimba, la fille ainée du chef de l’Etat a été élu à 99% des voix à Bongoville, le fief de la famille Bongo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here