L’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) s’invite à la Coupe d’Afrique des Nations 2019 en Egypte. Une première pour le Graal du football africain qui fera usage de cette technologie à partir des quarts de finale.

Une décision qui intervient après que la Confédération africaine de football a consulté la FIFA et l’UEFA – respectivement patronnes du football mondial et européen – a indiqué Hassan Waberi, président de la commission des arbitres de la Confédération africaine de football.

Sur la scène mondiale, le VAR a déjà été expérimenté lors du Mondial 2018 en Russie, mais aussi dès les 8e de finale de la Champions League cuvée 2019, sans toujours faire l’unanimité.

Les arbitres africains, eux, ont déjà entamé les stages de perfectionnement autour de l’outil. Un premier camp d’entraînement a été tenu en Afrique du Sud. Un autre se tient actuellement au Maroc, tandis qu’un dernier est prévu en Egypte avant le coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des Nations prévue le 21 juin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here