Le vice-chancelier autrichien d’extrême droite Heinz-Christian Strache a annoncé samedi sa démission du gouvernement et son remplacement par le ministre des Transports Norbert Hofer après une vidéo embarrassante de lui publiée par la presse allemande.

M. Strache s’est présenté devant la presse avec le ministre de l’Intérieur Herbert Kickl et de la cheffe de la diplomatie Karin Kneissl. Également présent : l’ex-candidat du FPÖ à la présidentielle, ministre aussi. « Je me suis comporté comme un adolescent macho qui voulait impressionner cette femme et je m’excuse auprès de mes proches, et en premier lieu ma femme », a-t-il dit.

Enregistrée à son insu il y a deux ans, alors qu’il se trouvait à Ibiza pendant la campagne des législatives, la vidéo montre M. Strache tentant de convaincre une femme, qu’il croit être la nièce d’un oligarque russe, de financer son parti et de racheter le principal quotidien de son pays pour faire « comme Orban » en Hongrie. Il y est également question de contrats en cas de victoire.

Il a été mis en cause vendredi pour avoir promis à la pseudo-nièce d’un oligarque russe des marchés publics en échange d’un soutien financier selon des affirmations de presse qui ont déclenché un tollé.

Après ces révélations des médias allemands Süddeutsche Zeitung et Der Spiegel, les principaux partis d’opposition avaient demandé la démission du numéro deux du gouvernement dirigé par Sebastian Kurz, chef du parti conservateur qui gouverne avec l’extrême droite depuis fin 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here