Une bombe visant un autocar de touristes a explosé, dimanche 19 mai, à proximité du Grand Musée égyptien, un édifice touristique construit près du célèbre site des pyramides de Gizeh.

Un premier bilan provisoire fait état d’au moins douze blessés, ont annoncé à Reuters deux sources appartenant aux services de sécurité. Un autre décompte fait état de 17 blessés, dont des Sud-Africains et des Égyptiens, a appris l’AFP de sources sécuritaire et médicale.

« L’explosion d’un objet a brisé les vitres d’un bus qui transportait 25 personnes d’Afrique du Sud et d’une voiture qui transportait quatre Égyptiens. Certains passagers des deux véhicules ont été légèrement blessés à cause des vitres brisés et ils ont reçu des soins médicaux », a indiqué une source de sécurité à l’AFP. Un témoin a indiqué à Reuters avoir entendu « une très forte explosion ».

En Afrique du Sud, le porte-parole du département des relations internationales, Ndivhuwo Mabaya, a dit à l’AFP que « des Sud-Africains pourraient avoir été touchés » par l’attaque de dimanche sans vouloir donner davantage de précisions sur le nombre éventuel de blessés.

Une autre explosion à la bombe près de Gizeh en décembre

Depuis la destitution par l’armée du président islamiste Mohamed Morsi en 2013, les forces de sécurité affrontent des groupes extrémistes très actifs, dont l’organisation État islamique (EI), principalement dans la péninsule du Sinaï (nord-est de l’Égypte).

Malgré des centaines d’arrestations et de condamnations de personnes accusées de terrorisme, des attaques continuent d’avoir lieu de manière sporadique dans le pays. Elles ont notamment visé les forces de sécurité mais aussi les Coptes, importante minorité chrétienne égyptienne.

En décembre dernier, quatre touristes vietnamiens et leur guide égyptien avaient été tués par l’explosion d’une bombe artisanale dissimulée sur le bord de la route. L’engin avait été déclenché au passage du bus dans lequel ils se trouvaient à environ quatre kilomètres du site de Gizeh.

Avec AFP et Reuters

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here