Neuf députés du Front Populaire ont présenté mardi leurs démissions au bureau de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP): Il s’agit de Haykel Ben Belgacem, Abdelmoumen Belanes, Chafik Ayadi, Nizar Amami, Zied Lakhdar, Monji Rahoui, Fathi Chamkhi, Ayman Aloui et Mourad Hmaidi.

Le député Haykel Ben Belgacem (groupe parlementaire du Front populaire) a estimé mercredi que la démission de neuf députés de son bloc a pour objectif “d’exprimer une position ferme et de provoquer un choc positif à l’issue duquel sera lancé un débat sérieux au sein de la coalition”.

La démission de neuf députés est un signe de crise portant sur les mécanismes de prise de décision, a-t-il expliqué.

Les députés ont adressé trois correspondances officielles demandant à rencontrer en urgence le Conseil des secrétaires et le porte-parole du Front Populaire, Hamma Hammami, a précisé Haykel Ben Belgacem. Le but était, selon lui, d’engager un dialogue autour des échéances à venir et des prochaines élections pour lesquelles le Front doit se préparer. “Il n’y a pas eu de réponse à ces trois correspondances”, a regretté le député.

D’après lui, les députés démissionnaires s’attachent toujours au projet de la coalition et à sa ligne politique. Ils sont d’ailleurs en réunion depuis ce matin au siège du bloc parlementaire pour examiner les moyens de trouver une solution à cette crise interne, a-t-il dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here