Les députés conservateurs britanniques détermineront jeudi 20 juin 2019 qui se mesurera à Boris Johnson dans le sprint final de la course à la succession de la Première ministre Theresa May, jusqu’ici dominée de la tête et des épaules par l’exubérant champion des pro-Brexit.

Boris Johnson, tenant d’un Brexit dur, ancien maire de Londres et ex-ministre des Affaires étrangères, a survolé les premiers tours de vote des députés tory, dont le troisième mercredi en récoltant 143 voix sur 313.

Ce scrutin doit désigner les deux prétendants finalistes au poste de chef du Parti conservateur, à qui reviendront les clefs du 10 Downing Street, mais aussi l’épineux dossier du Brexit.

Le résultat des deux derniers rounds prévus jeudi doit être annoncé vers 17h. Face à Boris Johnson, intouchable, trois candidats se disputent la deuxième place : les ministres des Affaires étrangères Jeremy Hunt, de l’Environnement Michael Gove, et de l’Intérieur Sajid Javid.

Au cours des prochaines semaines, les deux finalistes sillonneront le pays pour présenter leurs programmes aux 160 000 membres du Parti conservateur, à qui échoit la tâche de les départager, d’ici la fin juillet.

Mais là encore, le suspense semble bien mince : pour « la plupart de ses collègues », il est « maintenant presque inévitable que (Boris Johnson) soit le prochain Premier ministre britannique », souligne le quotidien The Guardian.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here