La Tunisie, qui arrive dans cette CAN-2019 avec un statut d’outsider sérieux, n’a pas vraiment réussi son entrée dans la compétition, lundi 24 juin, à Suez, lors du premier match du groupe E.

Plutôt à l’aise techniquement, grâce à de très bonnes individualités en attaque, Msakni, Khazri et Sliti notamment, les Aigles de Carthage ont été cueillis à froids par des Angolais très solides et bien regroupés en défense.

Une opposition finalement équilibrée entre les Aigles et les Palancas Negra, qui a donné lieu à un match intense, joué sur un faux rythme et haché par de nombreuses fautes.

C’est d’ailleurs un penalty qui a permis aux Tunisiens d’ouvrir le score. Bien servi par Msakni, Sliti est fauché dans la surface par Paizo. Le capitaine Msakni s’est chargé de le transformer (34e, 1-0).

Les hommes d’Alain Giresse pensaient ainsi avoir fait le plus dur, mais ils ont ensuite trop souvent laissé le contrôle du jeu aux Angolais. Ces derniers ont donc logiquement égalisé par Djalma (73e, 1-1), bien aidé par une défense tunisienne erratique et une grosse erreur du gardien Ben Mustapha.

Les Tunisiens devront se ressaisir lors de leur prochain match face aux Aigles maliens, l’ancien sélection de Giresse, vendredi, s’ils veulent passer au second tour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here