Le maire de la capitale somalienne, Mogadiscio, Abdirahman Omar Osman, a été blessé dans l’explosion survenue mercredi dans les locaux de la municipalité, a annoncé son premier adjoint.

“Le maire a été blessé dans l’explosion et est actuellement soigné. Certains de ses adjoints ont également été blessés. Cet acte terroriste ne nous dissuadera pas de servir le public”, a déclaré le maire-adjoint, Mohamed Abdullahi Tulah, à la radio gouvernementale Muqdisho.

La lourde explosion a retenti dans les locaux de la mairie de Mogadiscio, où avait lieu une réception, a-t-on appris de source sécuritaire et auprès de témoins. Hormis le maire, aucun bilan n‘était disponible sur les d‘éventuelles autres victimes.

“Il y a eu une explosion à l’intérieur (de la mairie), mais nous ne savons pas ce qui l’a causée. Certaines informations laissent entendre qu’elle a été causée par un kamikaze qui aurait réussi à entrer dans le bâtiment en se faisant passer pour un membre du personnel et qu’il y a des victimes, des morts et des blessés. Mais je ne peux pas encore vous donner de détails”, a déclaré un responsable sécuritaire, Mahdi Abdirahman.

“L’explosion était très forte et j’ai vu des gens blessés par des éclats fuir le siège” de la municipalité, a indiqué un témoin, Mohamud Shariif.

Mogadiscio est régulièrement la cible d’attentats des militants islamistes shebab, affiliés à Al-Qaïda.

Chassés de Mogadiscio en 2011, les shebab ont ensuite perdu l’essentiel de leurs bastions. Mais ils contrôlent toujours de vastes zones rurales d’où ils mènent des opérations de guérilla et des attentats-suicides y compris dans la capitale, contre des objectifs gouvernementaux, sécuritaires ou civils.

Ils ont juré la perte du gouvernement somalien, soutenu par la communauté internationale et par les 20.000 hommes de la force de l’Union africaine en Somalie (Amisom).

Avec AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here