Zinédine Zidane va commander l’équipe du Réal Madrid cette saison. Après les échecs de Lopetigui et de Solari, le président Florentino Pérez lui a de nouveau fait confiance. C’est pourquoi, il est important aujourd’hui de retracer les raisons de son départ. 

Cet article date du 04 juin 2018

Zinedine Zidane a surpris la planète foot le 31 mai dernier en annonçant son départ du Real Madrid, à peine cinq jours après avoir remporté sa troisième Ligue des champions d’affilée. « Après trois ans, je pense que le club a besoin de changement, d’un autre discours, d’une autre méthode. C’est pour ça que j’ai pris la décision de ne pas continuer l’année prochaine » avait-il ainsi justifié sa décision.
Mais selon la presse madrilène, il y aurait d’autres raisons qui auraient poussé le coach français vers la sortie, et celles-ci seraient directement liées au président du club espagnol, Florentino Perez. Selon le journal AS, Zinedine Zidane n’aurait par exemple pas apprécié la volonté de son dirigeant de vendre Cristiano Ronaldo ou encore Karim Benzema pour reconstruire l’effectif autour de Gareth Bale.
Le problème Kepa
Le quotidien madrilène Marca a également évoqué un conflit avec le président, à propos d’un transfert, qui aurait « profondément marqué » le technicien français. Il s’agit de celui de Kepa Arrizabalaga, le gardien de l’Athletic Bilbao, annoncé l’hiver dernier au Real Madrid. Zinedine Zidane aurait été en désaccord avec Florentino Perez sur la venue de l’Espagnol, car il était convaincu que son fils Luca, actuellement troisième gardien du club, ne méritait pas d’être mis de côté.
Ce serait donc l’omniprésence et la trop grande influence de son président dans le domaine des transferts qui auraient conforté l’entraîneur dans son choix de quitter le club, le Français prônant toujours « l’unité », tandis que Florentino Perez planifiait déjà l’après-Zidane, qui est arrivé bien plus vite que prévu.

avec rmc

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here