L’ex-ministre congolais de la Santé Oly Ilunga soupçonné de détournement de fonds alloués à la lutte contre Ebola en République démocratique du Congo a été “placé en garde à vue” à Kinshasa, a annoncé samedi la police.

Le Dr Ilunga a été interpellé et “l’ordre a été donné de l’acheminer sous bonne escorte à la police où il a été placé en garde à vue. Il sera déféré le lundi 16 septembre 2019 au parquet général près la Cour de cassation”, a indiqué le colonel Pierrot-Rombaut Mwanamputu, porte-parole de la police, dans un message à l’AFP.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here