Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, et le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, ont annoncé quasi simultanément, jeudi 17 octobre, qu’un accord a été trouvé sur le Brexit entre les deux parties. « Nous avons un accord », s’est réjoui le président de la Commission dans un message sur Twitter.

« Quand il y a une volonté, il y a un accord : nous en avons un ! », a-t-il lancé sur le réseau social, après plusieurs jours d’intenses tractations. Jean-Claude Juncker a qualifié l’accord d’« équitable et équilibré » et recommandé aux dirigeants des Vingt-Sept de donner leur feu vert.

Boris Johnson a, lui, salué « un excellent nouvel accord » de Brexit avec l’Union européenne. « Nous avons un excellent nouvel accord qui reprend le contrôle », a tweeté le dirigeant conservateur, en référence aux promesses du camp « Leave » lors du référendum de juin 2016 de reprendre le contrôle de ses lois et de sa politique commerciale. Il a appelé les députés britanniques à approuver cet accord lors d’une séance parlementaire exceptionnelle samedi.

L’accord doit être validé par les 27 pays membres de l’Union européenne, puis adoubé par les députés britanniques. Ces derniers avaient rejeté, à trois reprises, le précédent accord, négocié par l’ancienne Première ministre Theresa May.

Immédiatement après cette annonce, la livre sterling a gagné 1 % face au dollar.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here