L’ancien président du Parlement de Catalogne en exil, Carles Puigdemont, s’est rendu aux autorités belges après que l’Espagne a émis un nouveau mandat d’arrêt à la suite de la condamnation de 12 de ses anciens collègues.

Carles Puigdemont s’est rendu aux autorités. Après que l’Espagne a émis un mandat d’arrêt, le leader indépendantiste s’est présenté devant la justice belge, a annoncé son équipe vendredi 18 octobre.

Lundi, la Cour suprême espagnole a condamné 12 dirigeants indépendantistes à des amendes et peines allant de neuf à 13 ans de prison pour leur rôle dans les évènements de 2017, déclenchant une vague de protestations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here