Le Sénégal souhaite inscrire le «Thiebou dieun» en tant que patrimoine immatériel de l’UNESCO.

Ce projet ambitieux a été proposé en marge du festival de Jazz de Saint-louis, au Sénégal au mois de Juin de cette année. Le Thiebou dieun est un plat composé de riz, de poisson et de légumes, savamment aromatisé qui n’est plus à présenter tant il a dépassé les frontières de son pays d’origine.

Pour Abdou Aziz Guissé, directeur du Patrimoine culturel et son équipe , ce plat emblématique a été retenu comme un élément forgeant l’identité de la communauté. A l’instar des italiens avec leur Pizza, les sénégalais entendent valoriser leur culture en mettant en avant leur plat phare.
La directrice du Centre de recherche et de documentation du Sénégal, Fatima Fall est du même avis, par contre elle met en garde contre les pays de l’Ouest en passe d’inscrire à leur compte ce, sous le nom de « Djolof rice ». Il faudra faire vite.

L’an dernier au nombre des richesses culturelles qui ont fait leur entrée dans la liste des patrimoines immatériels on peut citer la danse mooba du groupe ethnique lenje dans la province centrale de Zambie, le mwinoghe, danse joyeuse du Malawi ou les savoir-faire liés à la poterie des femmes de Sejnane de Tunisie.

Avec negronews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here