Artiste féminine francophone ou Chanson française de l’année? Aucun des deux. Aya Nakamura, le phénomène musical de ces dernières années, n’a pas remporté de trophées aux NRJ Music Awards ce samedi 10 novembre malgré deux nominations.

C’est la Belge Angèle qui a raflé la mise dans ses catégories. Pour l’ensemble de son oeuvre mais surtout pour le titre “Tout oublier”, chanté avec son frère Roméo Elvis.

Sans doute difficile à accepter pour l’interprète de “Djadja” ou plus récemment “Pookie” qui avait déjà connu une cérémonie 2018 assez décevante. Le maître de la cérémonie Nikos avait effectivement passé toute la soirée à écorcher son prénom Aya.  Pourtant polyglotte émérite -, qui animait la soirée, ait écorché son nom à plusieurs reprises. « On n’invite pas les gens quand on arrive pas à dire [leur] nom correctement », avait-elle tweeté, avant de supprimer.

L’artiste, dont la réédition de l’album Nakamura, est sortie le 25 octobre dernier, est prompte à réagir sur les réseaux sociaux. Habillée pour l’hiver dans l’émission de Mathieu Delormeau, Aya Nakamura a ainsi relayée l’extrait vidéo avec des émoji hilares et cette légende: « Orh mais lâchez ma veste nan? ».

Madonna a prouvé que la notoriété d’Aya Nakamura dépassait les frontières. En pleine tournée internationale, La Madone brise la règle tacite du « tout ce qui se passe à Vegas reste à Vegas ». De passage dans la ville du jeu ce lundi dans le cadre de son « Madame X Tour « , la chanteuse américaine a divulgué en story Instagram une vidéo dans laquelle sa troupe de danseurs reprend en chœur le tube « Djadja » de l’artiste made in France Aya Nakamura.

La séquence de danse « feel-good » en coulisses a cassé Internet en devenant virale sur les réseaux sociaux. Partagée mardi sur Twitter par l’animateur radio de Skyrock Emeric Berco, la vidéo a ensuite été reprise par le média REVRSE, spécialisé dans le rap.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here