Le traditionnel défilé ultra-bling des « Anges » de Victoria’s Secret ne se tiendra pas cette année. Une petite révolution pour la multinationale de la lingerie, qui avait fait de ce moment son évènement phare.

Engluée dans des scandales à répétition, la firme n’a pas réussi à s’acheter une nouvelle image. L’annonce de l’arrivée, en août dernier, d’un premier mannequin transgenre, Valentina Sampaio, au sein du club prisé des visages de la marque, n’a pas suffit a endiguer le flot de critiques. Quant à ce projet de nouvelle campagne publicitaire, plus « body positive », dont l’existence avait été révélé par le Wall Steet Journal un mois plus tard, il a tout simplement été abandonné, suite aux accusions de « féminisme washing » parues dans presse et sur les réseaux sociaux après le papier du quotidien américain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here