Jonathan Pitroipa, 33 ans et demi, ne rejouera plus avec les Étalons. L’attaquant du Paric FC a annoncé cette décision « très difficile » sur les réseaux sociaux. Le Burkinabè, finaliste de la CAN 2013 et meilleur joueur de la compétition, estime qu’il est temps pour lui de « d’écrire une autre page de (sa) vie ».

Une page du football burkinabè se tourne. L’un des meilleurs joueurs de ces 15 dernières années a décidé de mettre un terme à sa carrière internationale. Jonathan Pitroipa a annoncé son choix sur les réseaux sociaux dans la soirée du lundi 2 décembre. C’est terminé pour lui : on ne le reverra plus sous le maillot des Étalons.

Meilleur joueur de la CAN 2013

Le joueur qui évolue au Paris FC assure avoir bien réfléchi et que cette décision « fut très difficile à prendre ». « Mais il est temps pour moi d’écrire une autre page de ma vie », estime l’ancien joueur du Stade Rennais, qui fêtera son 34e anniversaire en avril prochain. L’attaquant, passé international à l’âge de 20 ans en 2006, aura donc joué pour les Étalons pendant 13 ans. Des années « immenses en émotions et surtout une expérience de vie incroyable », confie-t-il.

Le principal fait d’armes de Jonathan Pitroipa restera bien sûr cette Coupe d’Afrique des nations 2013 en Afrique du Sud. Le capitaine Charles Kaboré, le détonateur Pitroipa, les buteurs Aristide Bancé et Alain Traoré, le défenseur Bakary Koné et tous les joueurs qui formaient la sélection du Belge Paul Put s’étaient hissés jusqu’en finale (défaite 1-0 face au Nigeria). Jamais le Burkina Faso n’avait atteint un tel niveau. Jonathan Pitroipa, lui, avait été élu meilleur joueur de la compétition.

Le Burkinabè Jonathan Pitroipa, après son but contre le Togo, pendant la CAN 2013, le 3 février 2013.REUTERS/Thomas Mukoya

Il devrait rester proche du monde du ballon rond

« Je suis fier d’avoir revêtu le prestigieux maillot des Étalons et d’avoir contribué à écrire les plus belles pages de l’histoire du football burkinabè », écrit encore celui qui a rejoint le Paris FC, en Ligue 2, en 2018 après quelques années aux Emirats arabes unis (Al-Jazira et Al-Nasr) et un court passage à Antwerp, en Belgique.

Au Burkina Faso, la nouvelle de cette retraite internationale surprend un peu, dans la mesure où Jonathan Pitroipa avait répondu présent aux convocations de Kamou Malo pour les deux premiers matches des éliminatoires de la CAN 2021 contre l’Ouganda (0-0 le 13 novembre) et contre le Soudan du Sud (victoire à l’extérieur 2-1, doublé d’Aristide Bancé et doublé de passes décisives pour le Parisien). L’ancien élève de Planète Champion, arrivé en Europe d’abord en Allemagne à Fribourg (2004-2008) puis à Hambourg (2008-2011) avant de jouer à Rennes, ne devrait toutefois pas trop s’éloigner du monde du football

« J’espère pouvoir continuer à apporter mon expérience à mes jeunes frères talentueux, afin qu’à leur tour, ils nous fassent rêver en hissant haut les couleurs de notre très chère nation. Je serai très honoré de continuer à contribuer, en dehors des terrains, à la progression du football burkinabè », conclut l’homme aux 76 sélections et 19 buts.

Avec rfi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here