Le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque mondiale vont accorder un peu plus de 5 milliards $ pour soutenir les réformes économiques en Ethiopie. C’est ce qu’a confié le ministre éthiopien des Finances, Eyob Tekalign (photo), au cours d’un point de presse, mercredi 11 décembre 2019.

Selon le ministre des Finances, cet appui financier permettra de couvrir environ 60% du financement total, durant les 3 années de réformes économiques.

D’un coût total de 10 milliards $, ce programme de réformes économiques local entrepris par l’Ethiopie vise à libérer le potentiel de développement du pays.

Dans le but d’atteindre son objectif, le gouvernement entend miser sur différentes réformes. Il s’agit notamment de réformes macroéconomiques, structurelles et sectorielles qui ouvriront la voie à la création d’emplois, à la réduction de la pauvreté et à la croissance inclusive. Tout en précisant que les réformes cibleront les secteurs tels que l’agriculture, la manufacture, les mines, le tourisme et les TIC.

Selon la Banque africaine de développement (BAD), la croissance économique de l’Ethiopie devrait atteindre 9,2% durant l’exercice fiscal 2019/2020 (juillet-juin) contre 7,7% au cours de l’exercice 2018-2019.

ecofin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here